FERMETURE À L’AUTOMNE

Annuelles

En fin de saison, une fois que vos plantes annuelles auront perdu un peu de leur attrait, vous pouvez les arracher de vos plates-bandes en prenant bien soin de secouer les racines afin de conserver le plus de terre possible. Certaines plantes comme les géraniums et tous les types de plantes exotiques peuvent être entrés à l’intérieur pour une utilisation future.

Vivaces

La plupart des vivaces peuvent être taillées à environ 5 ou 6 pouces du sol : conserver un peu de feuillage permettra l’accumulation de neige pour offrir une protection hivernale supérieure. Pour les espèces moins rustiques et les espèces à floraison hâtive et au feuillage persistant telles les phlox et les vincas, reportez cette tâche au printemps.

Arbres et arbustes

Les jeunes arbustes doivent êtres attachés afin de les protéger du poids de la neige. Pour ce qui est des arbustes les plus âgés, regardez si l’environnement de la plante est propice aux chutes de neige et, si c’est le cas, attachez-les afin d’éviter les bris. Ne faites pas cette étape de fermeture avant que toutes les feuilles soient tombées.

Pour les autres, une simple taille de formation pourrait être suffisante. Quant aux espèces à floraison printanière tel les que le forsythia, le magnolia et le lilas, évitez de tailler ces espèces à cette période de l’année car la floraison sera absente au printemps. Les hydrangeas de la famille marcophila et paniculés font aussi partis de ces exceptions.

Conifères

Puisque les conifères conservent leurs aiguilles durant l’hiver, ils perdent de l’eau toute l’année. C’est pourquoi vous entendez souvent dire qu’il faut arroser vos conifères l’automne venu afin de leur permettre de créer une réserve essentielle pour survivre aux intempéries de l’hiver. Il faut aussi les protéger du côté du vent dominant avec une toile spécialement conçue à cet effet. Éviter toutefois de trop coller la toile sur le conifère afin de prévenir <l’effet mèche> qui pourrait se produire.

Alors voilà, votre jardin est maintenant prêt à passer l’hiver sous la neige et à revivre au printemps.