Petits fruits dans les plates-bandes ornementales

petit fruitsVos souvenirs d’enfance sont pleins de petits fruits le plus souvent d’un rouge flamboyant. Aujourd’hui, vous pouvez vivre ce rêve. Il s’agit de choisir des plants de petits fruits de tout genre, vivaces, arbustes ou même du type grimpant. Leurs fruits seront matures selon leur cycle toute la saison, beaux, à portée de main, mêlés même à vos annuelles ce qui maximisera la pollinisation.

D’abord les vivaces :

Les fraises peuvent fort bien s’implanter parmi les vivaces, en bordure de plates-bandes ou au pied des arbustes. Les variétés remontantes, dites à jour neutre, fleurissent tout l’été, en rose ou blanc selon la variété, et produisent des fruits jusqu’aux gels automnaux.

Choisissez un emplacement ensoleillé, un sol riche et bien drainé. Avec un apport d’engrais naturel et de l’eau en périodes sèches, vous dégusterez des fraises tout l’été. Pour garnir rapidement une bordure ou le pied des arbustes, replantez les stolons à l’endroit désiré et vous aurez rapidement une couverture végétale fleurie et délicieuse.

Le domaine des arbustes :

Plusieurs petits fruits peuvent avantageusement se planter parmi vos massifs. Pour obtenir une production, vous devez cependant sélectionner deux ou trois variétés d’une même espèce; et la production sera plus abondante en présence de variétés différentes, même si certaines sont autofertiles.

Connu depuis peu dans nos régions, le camerisier, aussi appelé chèvrefeuille bleu, produit au printemps de jolies fleurs blanches suivies de fruits bleus de forme allongée dès le mois de juin. Cherchez-les bien, ils ont la couleur des bleuets sur des plants d’une hauteur d’environ 1,5 mètres, ils sont souvent camouflés parmi le beau feuillage aux reflets gris-bleu.

Puisque les variétés anciennes de groseilliers à maquereau ont des épines sur les tiges, il vaut mieux les planter en haie. Toutefois, des hybrides non épineux sont maintenant disponibles et ces plants pourraient s’intégrer aux massifs. Les fruits seront jaunâtres ou rouge pourpre sur des plants de 1 à 1,5 mètres.

Les gadelliers s’implantent fort bien et demandent peu de soins. Des grappes allongées de fruits blanc ou rouge vif égaieront votre plate-bande une bonne partie de l’été.

N’oublions surtout pas les bleuets. Les pépinières offrent un grand nombre de variétés. La populaire Patriot, autofertile, est toujours recherchée, sa longue période de floraison permet la pollinisation de la plupart des autres variétés. Réservez-leur un sol acide et, au besoin, ajoutez de la tourbe. La beauté de votre décor automnal est assurée avec leurs feuilles aux coloris exceptionnels.

Les framboisiers et les mûriers sont plutôt à éviter dans les aménagements. Leurs fruits sont certes délicieux, mais la pousse de leurs grandes tiges épineuses demande beaucoup de contrôle et de surveillance pour éviter l’envahissement. Mieux vaut leur réserver un emplacement bien délimité.

Les petits arbres :

Certains cerisiers rustiques d’une hauteur de 2,5mètres peuvent aussi être plantés parmi les haies et les massifs. Un bon choix de variétés vous assurera d’une récolte abondante, de précoce à tardive, de fruits sucrés.

Grimpants :

La vigne à raisins est un autre ajout intéressant d’une grande valeur ornementale. En palissade le long d’un mur, sur une structure ou pour garnir une tonnelle. On peut facilement trouver des raisins blanc ou bleu, de table ou de transformation, qui complèteront fort agréablement vos récoltes.

L’ajout de paillis naturel au pied des plants facilite grandement l’entretien, il diminue les sarclages, préserve la porosité du sol, en plus de conserver l’humidité nécessaire à la production de fruits.

La découverte de délicieux petits fruits au hasard de vos sentiers ajoute au plaisir du jardinage. Avec une bonne sélection de variétés, vous en aurez suffisamment pour agrémenter votre menu de juin à octobre. Et vous assurerez votre réserve d’antioxydants dans sa forme la plus fraîche et la plus naturelle.