Semer la pelouse en automne? Mais certainement!

L’été a été dur pour plusieurs pelouses : manque d’eau, longues périodes de canicules, nombreuses infestations de punaises, piétinement… il est temps de lui donner un petit coup de pouce pour lui permettre de passer plus aisément à travers l’hiver et de reprendre sa belle vigueur dès le retour des beaux jours.

Semer les endroits dégarnis

Vous avez certains coins de votre terrain qui ont plus souffert ces derniers temps et vous vous retrouvez avec une pelouse dégarnie, voire un sol nu? Il faut semer rapidement, dès cet automne, pour ne pas que les mauvaises herbes prennent tout l’espace qui leur est offert. Grattez le sol avec un râteau, ajoutez une bonne couche de terre à jardin mélangée avec du compost dans une proportion de 50-50 et appliquez la quantité de semences à gazon de qualité recommandée par le fabricant. Pour germer, les graines n’ont qu’à être en contact avec le sol, il n’est donc pas nécessaire de les recouvrir. Assurez-vous de maintenir le sol humide pour les deux semaines suivant l’implantation de votre nouvelle pelouse. Grâce à la rosée du matin et du soir plus importante et les pluies souvent plus fréquentes à cette période de l’année, vous aurez besoin d’arroser moins fréquemment qu’au printemps… un autre avantage de semer en automne!

Densifier la pelouse existante

Plus votre pelouse est dense, plus elle sera en mesure de combattre les insectes, maladies et mauvaises herbes. En plus, elle vous offrira un magnifique terrain bien vert et en pleine santé. Pour densifier votre pelouse, vous pouvez réaliser ce qu’on appelle un surensemencement, c’est-à-dire ajouter de la semence à gazon sur votre pelouse existante. Comme mentionné plus tôt, pour germer, les graines doivent toucher la terre. Profitez-en pour améliorer la qualité de votre sol en y apportant de la nouvelle matière organique par l’ajout de terreau ou de compost. Vous pouvez mélanger vos semences à votre terreau ou à votre compost et étendre le mélange sur votre pelouse. Un petit coup de balai à feuilles pour bien étendre le tout et le tour est joué! Encore ici, il faut s’assurer de maintenir le sol humide pour deux semaines. Au besoin, vous pourrez arroser en profondeur, tôt le matin ou en début de soirée pour éviter que des maladies se forment. Attention de bien respecter votre règlementation municipale.

À vos semences!