Ouverture du terrain

Protections hivernales  

Une des premières étapes à réaliser au printemps sera de retirer les protections hivernales. Idéalement, choisissez une journée ombragée. Et de préférence, retirez les protections avant que les bourgeons commencent à se gonfler. Profitez de ce moment pour couper les tiges abîmées.

Nettoyage

Vous pourrez aussi enlever les différents débris végétaux qui peuvent se retrouver sur votre terrain ainsi que dans vos plates-bandes. Retirez délicatement les feuillages secs autour de vos plantes, un râclage trop brusque risque d’endommager les nouvelles pousses de vivaces.

Huile de dormance et bouillie soufrée

Avant l’ouverture des bourgeons, alors que ceux-ci sont bien gonflés, vous pouvez appliquer l’huile de dormance et la bouillie soufrée pour prévenir l’éclosion d’insectes nuisibles et l’apparition de maladies fongiques plus tard en saison. Pour avoir une meilleure efficacité, assurez-vous qu’il n’y aura pas de gel ou de pluie dans les 24 heures suivant l’application et que la température de jour est supérieure à 10 degrés Celsius pendant 3 jours. Attention, quelques végétaux sont sensibles à l’huile de dormance, vérifiez sur les indications sur les contenants.

Pour plus d’information, nous vous invitons à consulter la page suivante sur le site de Mjardiner

Taille

La taille de vos arbustes demande une certaine attention. Évitez de tailler les arbustes à floraison printanière, vous seriez privés ainsi de leurs plus beaux atours. Pour les arbustes à floraison estivale et automnale, enlevez d’abord les tiges abîmées, puis les vieilles branches et, enfin, rabattez les tiges en enlevant environ le tiers de la hauteur.

Pelouse

Vous devrez éventuellement racler votre pelouse mais évitez de le faire trop tôt, les sols sont souvent gorgés d’eau au printemps et vous risquez d’arracher les précieuses racines de votre gazon.

L’aération du sol est un excellent moyen de prolonger la durée de vie de votre pelouse. Vous pouvez louer un aérateur dans la plupart des quincailleries. Une fois cette tâche effectuée, épandez une mince couche de compost marin, suivi d’un engrais naturel printanier.

Bon printemps